AC/DC

Riffs agressifs, voix rauques et paroles échauffées : le heavy-metal de AC/DC à mi-chemin entre hard rock et blues démonial n’a pas pris une ride au fil des ans. Fondé par une fratrie marginale, le groupe australo-écossais a explosé sur la scène internationale en 1979 avec la sortie de son sixième album « Highway to Hell » qui s’est vendu à plus de dix millions d’exemplaires.

Leurs sons inclassables où s’entremêlent lyrics graveleux et inflexions poétiques, comme dans « For Those About to Rock (We Salute You) » ont toujours fait la part belle à l’improvisation, à la spontanéité et à l’instant. Quand Angus Young débarquait sur scène avec son short et sa guitare face à un public âgé de 18 ans tout au plus, nous n’étions pas au concert mais à l’église. Bon Scott officiait la messe et chantait la Sainte Trinité du groupe sexe, alcool et rock’n’roll, pendant que les spectateurs priaient le dieu du heavy-metal, tous serrés les uns contre les autres. Il y avait là l’invention d’un langage nouveau, empli d’extase et de rudesse, reposant sur des associations hasardeuses et fragiles. Leurs concerts étaient autant de défis lancés à la réserve et la normativité et des titres comme « You Shook Me All Night Long », « Highway to hell » ou « War Machine » sont devenus en un rien de temps des classiques du répertoire rock. En fait, ils n’arrêtaient jamais de tourner ! C’est grâce à cette longévité exceptionnelle qu’ils sont tous devenus milliardaires. (Rires.)

Albert KOSKI, producteur

Choisissez votre produit

Showing 16 of 7 Products

Sort by:

Nos engagements

Exemplaire
numéroté *
100% fabriqué en France
Certificat d’authenticité
Emballage soigné et de qualité
Papier Fine Art
Hahnemühle
Retours garantis produits défectueux
* Pour les séries numérotées uniquement